THEME 25: Le doute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THEME 25: Le doute

Message  ANGEDINDIGO le Dim 23 Aoû - 1:49

Canal Elisa, reçu le 22 août 2009

" Le doute est une chose étrange, difficile à croire, qui s'interpose entre votre aligenement et votre pensée. il vous fait vous heurter avec toutes sortes de questions, vous donne le sentiment de ne plus savoir qui vous êtes, et vous donne la permission de vous retrancher souvent derrière des artifices qui ne vous ressemblent pas.
Le doute est une épreuve difficile à vivre tant elle vous fait chanceler, vous barre la route de vos possibilités les plus fortes, et vous mène à vous défaire parfois de vos plus chers amis, ceux en qui votre confiance avait tous les droits jadis.
Je pense que ce sentiment qui travaille au fond de vous comme une lame coupante, doit être évacué afin de vous permettre de danser, de sauter de joie, de vivre à plein vos potentiels de Lumière.

Les personnes qui sont dans le doute ne savent pas qu'elles se coupent de leurs ailes, et que le plus simple discours entendu d'elles est une révélation parfois très belle à intégrer.
Elles remettent en question leur voie, leur vie, leurs amis, et leurs relations intimes au point de nier et de rejeter le plus pur de leur être dans des tergiversations d'ordre mental.
Je demande maintenant à toutes ces personnes de revoir leurs idées au bénéfice de leurs amis, de leur couple, de leurs idéaux et de faire en sorte de s'extraire de ce cercle vicieux qui les englue littéralement dans le non sens de leurs actes.

Douter représente une alternative bien triste, bien terne à la jouissance totale de votre potentiel, je le répète, et vous entrave de vos ailes.
Il est question le plus souvent de vous demander qui, dans ce dédale de question est en train de se fourvoyer, vous, ou les autres, et de faire de votre mieux pour accélérer vos processus de guérison intérieurs, car rester dans ces doutes, vous mènera inexorablement dans un goufre de solitude et de mort de vos rêves les plus forts.
Douter est un leure, c'est cmme si vous remettiez en question vos origines terrestres, vos ancêtres, votre famille et jusqu'à la plus infime partie de votre être.
C'est aussi ne plus savoir qui vous êtes, et vous dire que tout ce que vous avez intégré est peut être déraisonnable au point de ne plus avoir libre cours dans votre vie...
Penser ceci est un renoncement violent et triste de vos acquis qu'ils soient d'ordre sentimental ou social, vous donnant un triste regard sur votre vie entière et vous menant à ne plus savoir ce qui est vrai ou faux.
Je voudrais aider ces personnes dont vous faites peut être partie en ce jour en leur disant que tout est vrai, le mal, le bien, la tristesse, la joie, l'amour, la maladie, le terrorisme même, et que donner des raisons à tort dans ces lieux communs que sont les questions de doutes, est une erreur. Dire que tout est faux, se résumerait à ne plus croire en rien, c'est à dire à se laisser aller à voguer à le dérive de votre sens commun, comme un oiseau perdu dans une tourmente violente.

Je voudrais aussi dire que le doute est le contraire de la confiance, comme une vérité bien connue de tous, dans le sens ou il vous mène dans le non sens et le refus de voir, de donner, de créer, de vivre enfin en plein accord avec les désirs de votre âme.

En ce sens, prenez encore et toujours le temps de vous aligner avec votre moi le plus profond, faites en sorte de reprendre de l'ampleur dans vos auras, et le doute que vous aviiez sera alors éliminé au bénéfice de la clarté et de la joie en vous.
Douter, triste mot enfin... est une appréhension, une peur qui vous tenaille et qui remonte le plus souvent à votre vie d'enfant ou d'adolescent.
C'est une réminiscence de quelque chose qui vous a profondément marqué ou choqué et qui vous refait signe maintenant.
Adressez vous si vous le pouvez à vos parents, à vos amis les plus intimes, et partagez vos doutes, vos peurs, vos peines. Faites confiance à des ainés, que sais je, et retrouvez ensemble ce terrain d'entente qui vous fera enfin revivre dans la sérénité et l'amour de vous et des autres.

Je reste ici, dans le sens d'un compagnon de route, d'un allié de tous les jours, afin de vous donner le plus pur de vos acquis.
Prenez ce discours comme une aide sincère et pure.
Je vous remercie."

ANGEDINDIGO
Administrateur

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THEME 25: Le doute

Message  ANGEDINDIGO le Dim 23 Aoû - 1:58

Message de Sananda

13 septembre 2006


Je voudrais vous parler ce soir d’une question qui me tient très à cœur. Il s’agit de cette question qui est en relation avec toutes les personnes qui doutent, qui doutent encore d’elles mêmes, de leurs capacités, de leurs connaissances, de ce qu’elles disent même parfois. Je constate que ces personnes sont dans tous les cas loin de leur réalité, en proie à certains questionnements qui n’ont plus lieu d’être si elles sont alignées dans la justesse, dans la droiture et la vérité, elles ne peuvent qu’aller vers leur propre voie.

Je constate aussi combien ces doutes sont néfastes lorsqu’ils sont distribués au sein d’une famille ou bien d’une communauté. Respectez chacun autour de vous, mais ne donnez jamais aucun conseil en relation avec la véracité de ce que quelqu’un d’autre que vous aurait pu émettre de sa bouche, ou bien dans ses actes.

Dites vous que tout un chacun espère de faire de son mieux dans ce chemin d’ascension, et qu’il est à même comme vous ici et maintenant, de dire, de penser et de faire ce qui lui est juste pour lui même et pour le reste de l’Humanité. Consacrez autant de temps que vous le voudrez à ces pratiques qui sont destinées à vous recentrer : la méditation, la prière, l’isolement et tout chemin de Grâce que vous pourrez faire dans des lieux destinés à accueillir les dévots au plus haut sens de ce terme. Reprenez vos études consacrées à Dieu, relisez certains écrits, et dites vous que vous êtes sur votre voie, et non sur celle des autres.

S’il y a doute, il y a questionnement, il y a de toute façon, émolument de l’être et morcellement de ce qui est sa partie divine et sa partie terrestre. Le doute survient lorsqu’il y a détachement, extériorisation de sa nature propre au bénéfice d’une énergie nuisible qui est venue s’installer à la place.

Que faire en cas de doute ? je vous l’ai dit : prier, méditer, se recentrer, permettre à Dieu tout puissant de venir inonder votre corps tout entier, et dire aussi que vous ne pouvez pas tout savoir parfois.

Maintenant, je voudrais vous laisser entendre qu’il est urgent, vous tous, travailleurs de l’Amour et de la Lumière au service divin sur cette Terre, de vous rendre compte combien vous avez avancé, combien vous avez grandi, combien vous avez pu aider tous ceux qui étaient dans les mêmes doutes. Il n’y a pas de raison de vous en vouloir, de croire que vous en êtes encore peut-être à des sentiers écartés de votre cheminement. Tout ceci n’est plus. Tous ceux qui ont dit oui lors de notre demande de nous suivre dans leur vie, sont maintenant assez élevés, assez hauts pour enseigner au même titre que je l’ai fait de mon temps terrestre.

Permettez moi de vous adresser mes plus fiers remerciements ainsi que mes souhaits de vie future telle que vous la prévoyez.



Il me faut vous dire encore qu’il arrive en cet instant, de la hauteur de ces cieux touts puissants, des énergies de division, des énergies de colère et de changements qui vont encore vous déstabiliser. Alors, soyez assez aimants pour vous-même de façon à vous recueillir le plus souvent possible dans ces posture de méditation et de respect pour la Lumière divine et de faire en sorte que ces chambardements énergétiques ne vous secouent pas trop.

Il serait bon de dire à tous que ceci arrive bientôt, et que bien des endroits de votre globe vont être également secoués de pluies magnétiques.

Alors, comme je vous le dis souvent, observez autour de vous la nature, toute forme de vie animale, et vous comprendrez ce que vous aurez à faire. Remarquez à quel point ils ont la sagesse de s’étendre à même le sol afin d’absorber sans détruire leur corps, ces vibrations de hautes fréquences maintenant. Faites si vous le pouvez de même, avec bien entendu, toutes les responsabilités qui vous incombent dans votre vie de chaque jour.

Laissez-vous aller, rêvez, pleurez, dormez, chantez, espérez, méditez, jouez de votre instrument favori, mais donnez, donnez, donnez à cette Terre qui attend de vous tout l’Amour que nous vous envoyons.



Perdez encore une fois cette habitude de vous plaindre de vous dire que votre vie n’est pas celle que vous espériez vivre. Faites en sorte de vous aligner et d’aligner tous vos gestes, vos actes, vos pensées avec l’Amour divin. Entendez maintenant au fond de votre cœur retentir tant de chœurs angéliques qu’il y en a dans le ciel tout entier.

Vous avez appris, vous avez compris, vous êtes capables maintenant de rendre tout ceci à ceux qui n’en sont pas à votre niveau. Nous faisons en sorte de vous soutenir, de vous guider, de vous tenir la main même, parfois, dans chacun de vos gestes, nous vous épaulons, nous vous soufflons à l’oreille encore parfois certaines attitudes qu’il serait bon que vous preniez, alors maintenant, mettez-vous au travail !

Accueillez auprès de vous toute personne qui sera en demande de compréhension, d’aide, de calme, de paix et d’amour. Dites-lui que vous travaillez au nom des plus hautes sphères dans le ciel divin, et que vous êtes au service de Dieu. Ces personnes comprendront la portée de votre travail, le sérieux avec lequel vous l’entreprenez et les bénédictions qu’elles pourront en recueillir.

Vous verrez alors bien des cœurs s’ouvrir, des yeux briller et des personnes en revenir à des instincts meilleurs. Miracles, vous direz, miracles sous vos doigts, miracles sous vos discours, miracles dans vos maisons, dans vos ateliers, et dans vos cabinets, miracles au coin de chaque rue. Bien sûr, miracles !

Il faut comprendre maintenant que chacun d’entre vous est capable de retransmettre par sa simple présence au travers de ses auras qui ont énormément grandi, la Lumière divine comme je le faisais. Remarquez à quel point dans la rue, on vous cède la place, on vous sourit, on vous regarde, on vous envie parfois… Croyez-vous que ceci soit un signe d’un enchantement quelconque ? Il s’agit bien en effet de ce que les personnes qui sont à votre contact ressentent, de loin, de près. Vous êtes partout, omniprésents.

Je vous demande de comprendre à la lettre les mots que je viens de vous dicter de façon à vous dire que vous n’êtes plus simplement des Humains sur cette Terre, mais que vous êtes également ensemencés chacun de Lumière divine maintenant.

Soyez dignes de cette Lumière, marchez, avancez, parlez renseignez, élevez, aidez, soignez, consolez, faites tout ceci en mon nom.

Que Dieu vous bénisse, vous garde, vous protège et vous guide en dernier lieu.



Permettez moi de vous dire encore, qu’il faudra vous séparer de certaines personnes qui vous sont très chères, les laisser s’en aller de vos champs vibratoires, les laisser disparaître de votre vie au bénéfice de la leur propre. Soyez assez aimants pour comprendre tout ceci, vous défaire de vos plus chères aspirations encore parfois en toutes relations amicales. Certaines personnes sont en ce moment sur le point de prendre des décisions primordiales pour leur vie, pour leur chemin d’ascension propre. Veuillez bien ne pas leur en vouloir de vous quitter, de vous tourner le dos parfois, et de reprendre le chemin qu’elles avaient auparavant. Il y a eu, pour beaucoup d’entre vous, des rencontres inattendues, des retrouvailles de grâce,des échanges, des parcours, des aides de toutes sortes à travers ces personnes que vous avez accueillies dans vos vies, dans vos cœurs, et retrouvées de par votre âme. Dites leur que vous les remerciez d’avoir retrouvé ensemble tant de choses, dialogue ininterrompu au fil des ans, mais que maintenant, si le temps est venu pour elles de reprendre leur envol, et bien, que vous les remerciez également.

Ainsi vous verrez votre chemin s’éclaircir à nouveau, prendre parfois une allure de route esseulée, aux fleurs moins brillantes qu’autrefois, sachez que dans votre cœur rien n’a changé, l’Amour divin est toujours à la même place, et cette étincelle divine qui vous guide ne vous a jamais quitté.

Je vous entoure mes chers, je vous aide, je vous cajole même parfois, sachez que je suis toujours près de vous.



Veux-tu bien, ma chère âme qui recueille mes paroles, transcrire tout ceci sur ton ordinateur et le retransmettre maintenant à cette Famille à laquelle j’appartiens ?

Je te remercie.

Ce message est dédié à tous ceux qui comme toi, oeuvrent maintenant dans la Lumière et consacrent chaque instant de leur vie à ré harmoniser de par leur voix, leurs gestes, leurs actes, leurs soins, leurs paroles, leur simple présence, ce réseau sur la Terre.
Merci.

Sananda.

ANGEDINDIGO
Administrateur

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum