CHAPITRE 24: DES MISERES DE CE MONDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CHAPITRE 24: DES MISERES DE CE MONDE

Message  PROJECTAREA54 ( Yann ) le Jeu 27 Mar - 20:01

20 janvier 2006 , chapitre 24
Des misères de ce monde


Sachez que je suis désireux de vous parler de la misère...de la misère dont certains dans votre monde sont empreints, que ce soit de part leur niveau dans la société, que ce soit aussi de par leurs sentiments qui leur font toujours rechercher cette aide et ce réconfort que vous êtes maintenant capables de donner.

Je suis venu vous donner mon sens dans cette misère, et vous ouvrir les yeux aussi.

Tout d’abord, ce que vous appelez misère, vous qui avez cet ouvrage entre les mains, n’a rien de comparable avec la vraie misère, je dirais, celle qui fait que l’on n’a pas d’habitation sure où se mettre au chaud, celle qui fait aussi que l’on n’a pas cette précieuse eau à disposition pour s’abreuver quand le corps le réclame.

Soyez encore vigilants dans les mots que vous allez trouver entre ces lignes.
Il est des personnes sur votre globe qui n’ont RIEN de ce que vous tous avez en ce moment.

Ils ne disposent de rien à leur portée comme espoir de vivre autre chose que ce qu’ils vivent, et ce degré d’affliction est terrible, soyez-en persuadés.
Ce que je suis venu vous dire, n’est pas du ressors de la culpabilité que je pourrais vous renvoyer, non !
Ce que je suis venu vous dire, est que tous, chacun d’entre vous, pouvez, avec même de très petits moyens, faire parvenir à ces autres vous-même, une toute petite partie de ce que vous avez en ce moment.

Il est des êtres parmi vous qui ont consacré leur vie, et je les en remercie infiniment, à l’aide à ces peuples qui sont en manque de vivres et d’habitations.
Je ne vous demande pas de vous transformer du jour au lendemain en « ces apôtres de l’amour », au risque de vous faire perdre votre équilibre, et tout ce à quoi vous avez encore besoin de croire.

Ce que je suis venu vous demander, c’est donc dans la mesure de vos moyens, de contribuer par vos dons de tous ordres, à faire en sorte que ces personnes soient dans un cadre de vie moins désolant qu’elles ne le sont en ce moment.

Je ne vous cache pas que les temps vont devenir de plus en plus pressants, et que votre aide sera la bienvenue pour secourir ces personnes qui risquent fort de se trouver sans habitations encore plus qu’à l’heure actuelle.
Je ne suis pas venu pour vous alarmer en quelque façon que ce soit, mais je tiens à vous rendre compte d’une situation qui a de fortes chances d’empirer d’année en année.

En matière d’aide, certains vont se trouver dans des états de misère que vous ne pouvez entrevoir, vous qui êtes dans ce confort et cette douceur de vos habitations modernes et équipées encore de moyens de chauffage, de cette eau précieuse pour votre santé, de ces vivres également dont vous pouvez vous nourrir quand vous en avez besoin et envie.

Je vous demande d’ors et déjà de restreindre ces gaspillages qui peuvent encore se voir de part et d’autre de votre planète, par cela, je veux parler de ces exagérations en tous ordres, que ce soit dans l’alimentation, comme dans toute forme de commerce d’ailleurs.

Ce que vous avez en ce moment représente une fortune immense pour tout être qui n’a rien, et je pèse mes mots.
Soyez heureux de ce que la vie vous amène, et soyez assez bons, pour PARTAGER ces trésors qui sont vitaux quand le moment sera venu.

Encore une fois, je vous demande à travers ces mots, d’être capable de faire en tout point ce que je fis : c'est-à-dire donner de l’aide aux souffrants, donner de votre pain à ceux qui seront affamés, donner de votre temps et de votre amour à toute personne qui se présentera à vous, qu’elle soit de toutes religions confondues, cela va sans dire.

Nous abordons des temps de misère, qui une fois passés, vous feront dire qu’ils étaient les précurseurs du paradis sur cette Terre qui a tant besoin de voir ses enfants heureux et joyeux.

Ne me demandez pas actuellement de quelle façon l’équilibre sera rétabli.
Il n’est pas encore temps que vous le sachiez.
Oeuvrez, donnez, comme je vous le demande tout en restant pur dans vos intentions.
Je vous remercie.

Sananda

PROJECTAREA54 ( Yann )
Administrateur

Messages : 93
Date d'inscription : 26/03/2008
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur http://sananda.site-forums.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum