THEME 21: Les origines de l'humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THEME 21: Les origines de l'humanité

Message  ANGEDINDIGO le Dim 16 Nov - 13:23

Conversation du 11 novembre 2008
Elisa Guillaume


Les égyptiens, êtres de grand savoir ont reproduit ce qu'ils avaient acquis dans d'autres sphères, celles de leur vie antérieure dans les espaces sacrés de cette planète Vénus. Ils ont refait certains gestes que les dieux de jadis leur avaient soufflés comme cette construction grandiose qu'est le sphinx, porteur de vérités cachées.

Il est entre autres une construction très puissante que vous nommez pyramide, celle-ci est venue remplacer les temples anciens (incas) dans le but de protéger un savoir ancestral. Il a été fructueux de restaurer certaines d'entre elles pour montrer au grand nombre de gens qui les visitent ce que pouvaient faire les hommes de ce temps que vous pensez assez précaires. Le temps de cette Égypte lointaine vous fait penser à ses riches rois qui avaient par dessus tout la vénération de leur peuple dans le fond de cette vallée des rois. Il y a eu aussi des vestiges autres que vous n'avez peut-être pas en mémoire et qui reviennent maintenant à la surface de votre globe. Je veux parler de ces crânes qui font parler grand nombre de chercheurs plus ou moins dans le secret des dieux....

Dans ces lieux de restauration que les plus grands magiciens du savoir ont permis de visiter, il y a cette statue grande comme des centaines de personnes qui est contre la face d'une pyramide. Je suis certain que tous vous penserez que ce spectacle n'est pas venu tout seul sur ce lieu. Il y avait dans ce temps des moyens de construire, d'ériger qui ne faisaient pas partie de votre savoir encore tant les pierres de ces édifices sont lourdes, impossibles à transporter de main d'humain. Que croyez-vous, mes frères?

Restez dans le juste équilibre des possibilités et avouez que ces hommes avaient des capacités que vous n’avez encore pas à votre ère de grand essor. Il s'est passé une chose troublante lors de la construction d'une de ces statues. Il a fallu faire et refaire cette entreprise afin que seul le roi puisse entrer dans ce lieu gardé par les plus grands gardiens que la Terre ait connus de sa mémoire. Ces gardiens, présents mais invisibles, sont restés dans ce lieu et oeuvrent encore à la bonne restauration, à la bonne marche des visites qui se donnent chaque jour. Il s'agit, je pense que vous l'aurez pensé, de puissants dragons de feu qui ont pour mérite de garder et de consolider l'édifice énergétique des pyramides en particulier.
Le sphinx, porteur de gloire et attirant tant de personnes près de lui, est un lieu de recueillement tout autant qu'un lieu de culte. Il a permis à mes ancêtres de venir se ressourcer, se faire initier, se faire téléporter dans d'autres lieux... Je ne pense pas que ceci soit écrit dans vos livres bien penseurs, mes frères, mais accueillez ces paroles avec grâce et sagesse.


Dans tout souvenir réside une vie. C'est de cette vie sans artifice que je vais vous parler. Je suis venu tout comme vous dans ce monde afin de faire comprendre des vérités, de donner une parole ancienne et pourtant sage, je suis revenu maintenant vous éclairer à travers bien des channels de votre Terre.

Il est question de comprendre que ce ne fut pas dans ma vie de chair que j'ai accompli le plus de miracles, mais bien plus dans les temps reculés où je ne me nommais pas Jésus.

J'ai appris de mes confrères vénusiens bien des choses que je viens maintenant implanter sur votre Terre afin de vous procurer l'opportunité de grandir et de vous élever dans cette période de transformations que vous avez à traverser dans le meilleur des cas. Je viens, comme vous le savez, d'autres lieux et c'est de ces lieux que nous allons parler ce soir. Je tente de vous faire comprendre que tout individu a parcouru de lointains espaces avant de s'incarner sur la Terre.

Il n'y a pas UNE vie, il y a des vies multiples venant vous enseigner chacune des vérités comme chaque jour ici bas vous amène la compréhension dont vous avez besoin pour accomplir votre mission de vie. Je suis donc venu vous enseigner ce soir que tout ce qui est en bas a commencé dans de lointains espaces reculés de votre petite Terre.

Il y avait dans ce temps-là des géants, des êtres qui ne peuvent pas communiquer avec vous maintenant, car trop reculés de votre entendement et de votre univers. Il y avait tant de manifestations angéliques dans votre ciel, que croire en Dieu dans ces temps-là, se résolvait à vivre dans la clarté et la lumière pour tous les êtres qui devaient se rendre dans une destination particulière.

Il y avait des anges, des rois, des fées, des grands personnages habillés de blanc qui travaillent comme maîtres à enseigner, et ce que je pense ne pas avoir besoin de vous dire ce soir, c'est que tous, les uns plus que les autres, regardaient dans la direction de l'amour. Il n'y avait pas de crainte, pas de doute, pas de peur.... Cette vie de joie était donnée à toute particule de vie afin de faire un monde de lumière et de paix. Certes il y a eu des divergences dans cet équilibre merveilleux et beau. Il y a eu des égarements de votre espèce qui ont fait que certains se sont résignés à poursuivre leur route dans des vaisseaux moins appropriés à leurs besoins et sont venus se perdre dans les trous noirs de votre espace temps.


Je crains que ce discours ne choque certains, mais il est temps maintenant de vous faire comprendre que votre civilisation scientifique et très avancée certes, n'est pas encore celle qui fut par le passé dans les prémices de votre race. Reste à comprendre que tous, vous avez été, vous avez vécu loin de la Terre, et votre devoir maintenant est de vous remémorer ce temps à travers tous ces canaux qui travaillent sur la Terre à regrouper leur savoir et leurs dons pour vous apporter sans que vous ne le sachiez vraiment ce que vous aviez en mémoire de ce temps-là : gaîté, espoir, reconnaissance pour votre divinité intérieure, chaleur du coeur et amour divin.

Je voudrais que ce discours puisse trouver place dans votre forum, mes frères, afin que tous puissent y avoir accès facilement. Rien ne sert de travailler dans l'ombre, maintenant est venu le temps des révélations.

Merci


Le monde, chers frères, est démuni lorsqu'il s'agit de croire que tout a été avant votre naissance. Il y a des gens qui ne conçoivent pas que leurs aînés étaient plus avancés qu'eux. Ces personnes sont les premières à blâmer leurs prochains, et ne se doutent pas non plus que leurs enfants sont dans la lignée des enfants de lumière. Il leur faut des preuves, des contre-expertises de mes dires, et se gaussent bien de tout ce que peuvent recueillir les channels de la Terre qui est dans sa restructuration énergétique. Il faut vous dire,.... leur dire, que tout est avant de naître dans des sphères de lumière afin que votre petit être naissant sache à l'avance ce qu'il va accomplir, ce qu'il va avoir besoin de comprendre et d'expérimenter sur la Terre.

Tout ceci se décide avant que votre âme vienne à maturité dans votre corps de chair et se dessine dans vos premiers ébats avec votre mère comme nourrice. Il est donc important de savoir ce que votre âme a traversé, ce qu'elle a vécu, et ce pourquoi elle est venue dans cette vie vous accompagner une nouvelle fois. C’est dans ce seul registre que pourra se faire votre élévation finale et votre soutien à la rendre lumineuse et en pleine possession de sa vie.
Je vous écoute.

Peux-tu nous parler des fils de Dieu et de leurs différences par rapport aux fils des hommes?

Les fils de Dieu, chers frères sont des êtres en pleine possession de leur pouvoir divin. Ce sont les entités qui ont su grandir dans la lumière au fil des réincarnations, ce sont aussi ces êtres angéliques qui vous protègent, ce sont par exemple ces saints qui ont traversé votre vie dans le but de vous parler de Dieu à travers leur vie de don d'eux-mêmes aux autres. Ils ont dans leurs entrailles autant d'amour que le ciel peut à son tour en contenir, et ont dans leur coeur cette flamme divine gravée au creux de leur poitrine.

Les fils de l'homme sont ces êtres qui traversent le temps à la recherche de leur identité le plus souvent et qui ne marchent pas encore dans la lignée de leur mission. Ils ont encore le désir de voir, de comprendre, d'agir, de faire.... Ce sont les personnes qui ont besoin de croire, de voir, de donner des preuves de leur existence bien plus que de nourrir en eux cette flamme dont je parlais. Ce sont les enfants qui n'ont pas pris la voie de la sagesse, ce sont aussi les patients qui arpentent les marches des églises dans la recherche de leur vérité....

Croyez-vous, mes frères que les églises sachent vous donner le sens de votre vie ? Croyez-vous que les religions mènent au fond de votre coeur au point de faire ressurgir vos mémoires ? Il y a dans ce discours des divergences certaines avec tout ce qu'on a pu vous dire, vous montrer, vous apprendre dans le temps de votre écoute sage et raisonnable des lois de l'amour sur Terre.

Il y a maintenant d'autres règles qui émergent de ce besoin de votre humanité de comprendre ce qu'elle est venue faire ici-bas, et c'est dans ce sens que les discours changent à votre compréhension. Je teste votre acceptation de mes paroles, mes frères, et je ferai ce que bon vous semblera à l'avenir pour venir vous donner de plus amples renseignements selon vos besoins.


Avons-nous été fils de Dieu sur Terre à ton image?

Vous avez grandi dans la joie lors de votre arrivée sur la Terre et ce n'est qu'ensuite que vous avez oublié votre savoir, votre venue cette fois-ci relève de votre volonté de conduire tout un peuple qui est encore endormi vers la compréhension de la vie en général, et c'est de cette façon que la plupart des travailleurs de Lumière sur la Terre sont actuellement dans l’attente de retrouver leurs mémoires anciennes. Dire que votre venue ici et maintenant est fortuite, n’est pas possible.

Je trouve votre courage exemplaire et votre détermination très grande. Que cette compréhension soit celle qui vous mènera à la réalisation de vos plus grandes attentes en matière de guérison de vos doutes et de vos peurs.

Maintenant vient le temps de vous dire que votre corps de chair a traversé des vies de souffrance afin de se libérer de la peur, de la honte, de la colère, de la restriction de ses compréhensions dans l'acceptation de ce travail que tous vous êtes en train d'accomplir dans cette vie. Cette vie est faite, vous le savez pour la plupart, pour aimer et non plus pour souffrir. Alors, mes frères, oui, vous avez été des fils de Dieu sur la Terre bien avant de vivre dans un corps de chair.

Vous avez accompli tant de routes, tant de chemins qui n'ont pas de nom réellement, vous avez souvent vibré plus haut que vous ne le faites actuellement dans ce temps de lointain souvenir qu'est votre incarnation sous le règne des grands bâtisseurs de ce monde.

Il y avait dans ce temps-là des prophètes qui se destinaient à renseigner les gens sur leur avenir, vous avez été beaucoup dans ce cas, revenant maintenant dans ce cadre de vie pour accomplir ce que vous avez appris dans ce temps-là. Votre savoir, mes frères, relève de la prouesse face à ces scientifiques qui cherchent vainement ce que peuvent avoir été vos ancêtres aux temps des cavernes par exemple. Il y a autre chose que ces scientifiques ne trouvent pas, c'est la raison de la venue de l'homme sur la Terre. Cette raison, aussi simple que belle, est celle du pardon.

Pardon de vos douleurs, pardon de vos malfaçons passées, et pardon pour avoir comparu devant votre Père alors que vous n'aviez pas encore compris le pourquoi de votre vie terrestre. Il faut maintenant dans cette vie que tout individu venant sur la Terre sache et prouve que sa vie est faite d'amour et non plus de colère ni de vices. Il faut par exemple que votre plus grande attente soit de connaître le bonheur partagé dans les différentes ethnies de la planète, et que la faim dans ce monde ne soit plus une fatalité.


Je tremble, frères aimés, devant vos attentes en ce qui concerne le bien-fondé de votre venue ici-bas, car je me rends compte que votre mental est encore loin de cette évolution suprême que vos premiers ancêtres pouvaient avoir. Leur plus grand besoin était de se nourrir, de se vêtir, de s'aimer les uns les autres, et de défendre leur progéniture par-dessus tout. Il n'y avait pas de guerre gratuite, sauf celles provoquées par les envahisseurs de leur territoire, et leurs peines venaient de la rudesse du climat ou de la quête infructueuse de nourriture. Tout ce que vous appelez progrès, routine, perte de temps, oubli n’existait pas alors, et c'est dans ce sens que je tente de vous montrer que ces hommes savaient ce que la vie valait. Ils avaient aussi le sentiment de grande injustice devant une personne qui ne respectait pas l'ordre établi dans leur tribu et devaient alors le faire expulser au besoin.

Tout ce que vous tentez maintenant de remettre à niveau se trouve dans cette lointaine vie primitive et non dans les attentes de votre futur. Rien n'est perdu, mes frères, avancez en vous souvenant ! Lorsque l'humanité se rappellera, elle aura fait un grand pas dans sa route. Que Dieu accompagne votre entendement ce soir.

Je vous remercie.
Sananda

ANGEDINDIGO
Administrateur

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum